Soft power »

La loi mémorielle comme soft power : l’exemple du génocide arménien

La loi mémorielle comme soft power : l’exemple du génocide arménien

Perspectives Internationales August 6, 2012 0

  UN GÉNOCIDE RELATIVISE POUR DES CONSIDÉRATIONS GÉOSTRATÉGIQUES Le 22 décembre 2011, l’Assemblée Nationale française vote une proposition de loi punissant toutes formes de négation du génocide arménien. Les lois mémorielles, catégorie à laquelle

Read More »